La réversion d’aucy

Une aide pour les agricultures

Connaissez-vous la réversion, notre initiative d’aucy c’est vous aussi ?

 

Chez d’aucy nous avons choisi de nous engager fortement pour le soutien des agriculteurs de progrès !

Chez nous, cet engagement se traduit très concrètement : nous avons lancé différentes gammes de produits issus d’agricultures de progrès : les bocaux “En conversion vers le bio”, les bocaux “Bio Engagé” et les bocaux “Bien Cultivés” (dont les légumes sont issus d’exploitations certifiées pour leur pratiques agroécologiques).

Nous avons fait le choix de reverser une partie du prix de vente de ces produits engagés (bocaux “En conversion vers le bio”, “Bio engagé” et “Bien cultivés” d’aucy) pour encourager nos agriculteurs à poursuivre cette voie durable.

En somme, quand vous achetez un de nos bocaux d’aucy porteur de ce système de réversion, vous aidez à faire progresser les agricultures !

Concrètement, ça veut dire quoi la réversion ?

Avec ses bocaux Bien Cultivés, Bio Engagé et En conversion vers le Bio, d’aucy s’engage pour assurer la pérennité du métier d’agriculteur et promouvoir des pratiques culturales toujours plus vertueuses. Nous nous engageons ainsi à reverser 5 cts supplémentaires pour chaque bocaux vendus de la gamme “Bio engagé” et de la gamme “Bien Cultivés”, 14cts supplémentaires pour la gamme “En conversion vers le bio”.

Le but étant de valoriser le choix des producteurs pour une agriculture de progrès. Ainsi, ils peuvent se concentrer sur l’essentiel, faire pousser les meilleurs légumes possibles avec les méthodes les plus vertueuses !

Quel est le fonctionnement de cette réversion ?

 

1 – On collecte (grâce à vous)

2 – On redistribue (aux agriculteurs partenaires cultivant les légumes que vous retrouvez dans les bocaux “Bio Engagé”, “Conversion au bio” et “Bien Cultivés”)

Sur une année (de juillet à juin suivant) l’argent est collecté en fonction du nombre de bocaux vendus. Une fois collectée, cette somme est redistribuée aux producteurs partenaires.

daucycestvousaussi d'aucy c'est vous aussi
Une démarche co-construite avec le consommateur.

Savez-vous que cette démarche de réversion a été imaginée avec vous, consommateurs ?

Nous avons initié cette démarche de réversion en 2019, à l’occasion du lancement de notre gamme de légumes en conversion au bio.

La première brique concrète de ce projet a été de vous consulter vous, les consommateurs !

Nous avons alors lancé une grande consultation sur internet et vous nous avez indiqué vouloir reverser 14 cts par bocal vendu aux agriculteurs en conversion au bio.

Fiers du succès de ce premier pas entre consommateurs et agriculteurs, nous avons étendu la logique de réversion sur notre gamme bio lancée fin 2019, puis sur notre gamme “bien cultivés” lancée en avril 2021.

AINSI, D’AUCY S’ENGAGE, POUR L’ACHAT D’UN BOCAL DES GAMMES « LE BIO ENGAGÉ PAR D’AUCY » et “BIEN CULTIVÉS” , À REVERSER 5 CENTIMES SUPPLÉMENTAIRES AUX PRODUCTEURS D’AUCY PARTENAIRES.

La réversion est un soutien pour nous, agriculteurs en conversion au bio ou bien agriculteurs déjà certifié bio.

Concrètement, cela va nous aider à développer les pratiques agricoles biologiques d’aujourd’hui et de demain. Dont voici quelques exemples :

Producteur dans un champ

CONSOLIDER ET INVESTIR DANS UN MATÉRIEL ADAPTÉ

Cette réversion participera, par exemple, à l’achat d’une partie du matériel de désherbage mécanique telle qu’une bineuse équipée de roues à doigts. Ceux-ci permettent d’arracher les mauvaises herbes présentes sur le rang de semis sans abîmer la culture (en complément des lames qui nettoient l’inter-rang).

Biocontrôle

PROTÉGER LES CULTURES AVEC DES SOLUTIONS DE BIOCONTRÔLE

Ces solutions de biocontrôle emploient des organismes vivants et des substances naturelles afin de préserver le développement naturel des cultures.

J'agis

ÊTRE ACCOMPAGNÉ PAR LA FORMATION

Cette réversion permettra, par exemple, d’accéder à des formations dispensées par des organismes de référence. Ces formations permettent d’échanger, de s’informer et d’adapter ses pratiques pour l’agriculture de demain.

Producteur dans un champ

CONSOLIDER ET INVESTIR DANS UN MATÉRIEL ADAPTÉ

Cette réversion participera, par exemple, à l’achat d’une partie du matériel de désherbage mécanique telle qu’une bineuse équipée de roues à doigts. Ceux-ci permettent d’arracher les mauvaises herbes présentes sur le rang de semis sans abîmer la culture (en complément des lames qui nettoient l’inter-rang).

Biocontrôle

PROTÉGER LES CULTURES AVEC DES SOLUTIONS DE BIOCONTRÔLE

Ces solutions de biocontrôle emploient des organismes vivants et des substances naturelles afin de préserver le développement naturel des cultures.

J'agis

ÊTRE ACCOMPAGNÉ PAR LA FORMATION

Cette réversion permettra, par exemple, d’accéder à des formations dispensées par des organismes de référence. Ces formations permettent d’échanger, de s’informer et d’adapter ses pratiques pour l’agriculture de demain.

À voir aussi