L’agro-écologie

Produire mieux avec moins.

 

Faire face à la nécessité de préserver l’environnement. 

 

Notre ambition ? Prendre soin de la terre, sans affaiblir nos ressources, au bénéfice de tout le monde. Et cela, tout en assurant la pérennité du métier d’agriculteur & de mieux en vivre pour nos producteurs.

Nous avons la conviction que l’agriculture peut, mais également doit, limiter son impact sur l’environnement et restaurer la biodiversité.

  • Limiter son impact sur l’environnement : avec l’utilisation de pratiques culturales permettant de préserver la structure et la vie des sols ou encore avec la mise en place de modes de cultures qui permettent une captation de carbone (projet de méthanisation, prairies temporaires etc.)
  • Restaurer et préserver la biodiversité : par le développement de diverses actions, comme par exemple la mise en place de ruches ou l’implantation de bandes mellifères.

Autant d’actions et d’engagements, basés sur les grands principes de l’agro-écologie, qui nous permettent d’agir concrètement en faveur de l’environnement.

Parce qu’améliorer l’impact de l’activité agricole sur l’environnement, c’est aussi vous proposer des produits toujours plus sains et de haute qualité, qui répondent au quotidien à votre volonté de mieux manger.

« Il me paraît essentiel d’aller vers l’agro-écologie pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le monde du vivant (animal et végétal) est passionnant, et nous devons en comprendre les interactions. Ensuite, je ne suis qu’un maillon dans une longue chaîne, et j’essaie d’être un bon intendant sur le territoire dans le temps qui m’est imparti. Il y aura encore je l’espère de nombreuses générations de personnes après moi qui cultiveront cette terre. Il est de ma responsabilité de penser à ces générations de demain : c’est pour cela que j’aime bien planter des arbres, cela sert la solidarité intergénérationnelle. »
Bruno d’Hautefeuille – agriculteur d’aucy

Mais c’est quoi l’agro-écologie au juste ?

 

L’agro-écologie est une façon de cultiver qui s’appuie sur une meilleure prise en compte de l’environnement. Elle développe les synergies qui peuvent exister entre les mécanismes de la nature et l’agriculture, tout en veillant à diminuer la pression sur notre environnement et à préserver les ressources.

Cela nous permet d’agir concrètement pour préserver la Terre et vous proposer de bons légumes, bien cultivés. 

L’approche agro-écologique est une approche globale à notre exploitation, car elle porte sur deux niveaux :

  • celui de l’amélioration de nos pratiques sur nos parcelles de légumes : comme par exemple avec l’utilisation d’un désherbage mécanique.
  • mais aussi celui de l’amélioration globale de notre exploitation : avec par exemple l’implantation de haies ou de jachères mellifères qui sont des refuges de biodiversité.

 

Quoi de mieux qu’une explication en image, de nos engagements et de nos actions, en matière d’agro-écologie : 

 

Nos engagements
Engagement 1

Respecter et favoriser la biodiversité

Nous nous engageons à protéger et favoriser la biodiversité comme par exemple les insectes butineurs
comme les abeilles
et leurs habitats.

• Nous veillons au maintien de bandes
enherbées et à l’implantation de haies
qui favorisent naturellement
la présence des pollinisateurs.

• Nous implantons des nichoirs à abeilles sauvages aux bords des cultures de légumes, afin d’offrir un gîte aux abeilles pour leur permettre de s’installer et de pondre.

• Certains d’entre nous ont même fait le choix d’installer
des ruches sur leurs exploitations
dans le cadre de partenariats
avec des apiculteurs locaux.

Engagement 2

Préserver la terre

Nous préservons le sol.

• Nous mettons en place des couverts
végétaux entre les cultures, qui font notamment concurrence aux mauvaises herbes, qui auront alors beaucoup moins de chance de se développer dans la culture ensuite.

• Nous réalisons des analyses de terre pour adapter les apports en fonction
des résultats obtenus.

Engagement 3

Protéger les cultures de manière raisonnée

Nous limitons le recours aux produits de synthèse.

• Nous utilisons des outils connectés et des réseaux de piégeage contre les ravageurs.

• Nous pratiquons le désherbage mécanique comme alternative au désherbage chimique.

• Nous mettons en oeuvre des méthodes biologiques pour lutter contre les parasites des cultures.

Engagement 1

Respecter et favoriser la biodiversité

Nous nous engageons à protéger et favoriser la biodiversité comme par exemple les insectes butineurs
comme les abeilles
et leurs habitats.

• Nous veillons au maintien de bandes
enherbées et à l’implantation de haies
qui favorisent naturellement
la présence des pollinisateurs.

• Nous implantons des nichoirs à abeilles sauvages aux bords des cultures de légumes, afin d’offrir un gîte aux abeilles pour leur permettre de s’installer et de pondre.

• Certains d’entre nous ont même fait le choix d’installer
des ruches sur leurs exploitations
dans le cadre de partenariats
avec des apiculteurs locaux.

Engagement 2

Préserver la terre

Nous préservons le sol.

• Nous mettons en place des couverts
végétaux entre les cultures, qui font notamment concurrence aux mauvaises herbes, qui auront alors beaucoup moins de chance de se développer dans la culture ensuite.

• Nous réalisons des analyses de terre pour adapter les apports en fonction
des résultats obtenus.

Engagement 3

Protéger les cultures de manière raisonnée

Nous limitons le recours aux produits de synthèse.

• Nous utilisons des outils connectés et des réseaux de piégeage contre les ravageurs.

• Nous pratiquons le désherbage mécanique comme alternative au désherbage chimique.

• Nous mettons en oeuvre des méthodes biologiques pour lutter contre les parasites des cultures.

Engagement 4

Intervenir sur les cultures de manière raisonnée

Nous gérons de manière raisonnée la fertilisation de nos cultures.

• Nous adaptons ainsi au plus juste les apports en tenant
compte des besoins des cultures.

• Nous développons les synergies qui peuvent exister entre nos activités d’élevage et la culture de légumes pour enrichir le sol de nos parcelles grâce aux apports organiques naturels.

Engagement 5

Protéger notre ressource en eau

Nous respectons de bonnes pratiques d’irrigation pour économiser la ressource en eau.

• La coopérative nous accompagne
en finançant l’achat de sondes
pour mesurer le taux d’humidité des sols
et ajuster les apports en eau
au strict besoin des cultures.

• Afin d’éviter de prélever dans le milieu naturel, nous irriguons nos cultures en été grâce
à des réserves où sont stockées
les eaux de ruissellement durant l’hiver.

Engagement 6

Se former et Expérimenter avec le collectif

Nous nous formons et nous informons sur l’agro-écologie
et ses principes, en participant notamment à des réunions techniques annuelles.

Plusieurs d’entre nous ont même fait le choix d’agir collectivement au sein de la filière en s’engageant dans des réseaux
d’expérimentation* : GIEE, DEPHY, ECOPHYTO 30 000 Fermes… reconnus par le ministère de l’agriculture.

*test et déploiement de techniques innovantes pour l’agriculture.

Engagement 4

Intervenir sur les cultures de manière raisonnée

Nous gérons de manière raisonnée la fertilisation de nos cultures.

• Nous adaptons ainsi au plus juste les apports en tenant
compte des besoins des cultures.

• Nous développons les synergies qui peuvent exister entre nos activités d’élevage et la culture de légumes pour enrichir le sol de nos parcelles grâce aux apports organiques naturels.

Engagement 5

Protéger notre ressource en eau

Nous respectons de bonnes pratiques d’irrigation pour économiser la ressource en eau.

• La coopérative nous accompagne
en finançant l’achat de sondes
pour mesurer le taux d’humidité des sols
et ajuster les apports en eau
au strict besoin des cultures.

• Afin d’éviter de prélever dans le milieu naturel, nous irriguons nos cultures en été grâce
à des réserves où sont stockées
les eaux de ruissellement durant l’hiver.

Engagement 6

Se former et Expérimenter avec le collectif

Nous nous formons et nous informons sur l’agro-écologie
et ses principes, en participant notamment à des réunions techniques annuelles.

Plusieurs d’entre nous ont même fait le choix d’agir collectivement au sein de la filière en s’engageant dans des réseaux
d’expérimentation* : GIEE, DEPHY, ECOPHYTO 30 000 Fermes… reconnus par le ministère de l’agriculture.

*test et déploiement de techniques innovantes pour l’agriculture.

Engagement 7

Accompagner techniquement les agriculteurs

Les conseillers techniques de la coopérative nous accompagnent pour nous aider à prendre les bonnes décisions.

• Les conseillers techniques participent aux réseaux de recherche et d’expérimentation pour permettre
de faire évoluer en continu nos pratiques. Une démarche de progrès permanente.

• Ils assurent un suivi des parcelles afin de maîtriser au mieux la traçabilité de nos cultures et leur spécificités.

Engagement 8

Valoriser les déchets

Nous participons aux opérations de collecte et de valorisation des déchets.

• Les emballages usagés sont notamment recyclés en tubes et gaines techniques
pour l’industrie ou en plaques
isolantes pour le bâtiment. Un bel exemple d’économie circulaire.

Engagement 7

Accompagner techniquement les agriculteurs

Les conseillers techniques de la coopérative nous accompagnent pour nous aider à prendre les bonnes décisions.

• Les conseillers techniques participent aux réseaux de recherche et d’expérimentation pour permettre
de faire évoluer en continu nos pratiques. Une démarche de progrès permanente.

• Ils assurent un suivi des parcelles afin de maîtriser au mieux la traçabilité de nos cultures et leur spécificités.

Engagement 8

Valoriser les déchets

Nous participons aux opérations de collecte et de valorisation des déchets.

• Les emballages usagés sont notamment recyclés en tubes et gaines techniques
pour l’industrie ou en plaques
isolantes pour le bâtiment. Un bel exemple d’économie circulaire.

Une démarche globale pour des agricultures plurielles et durables !

 

Tout le monde ne peut pas se mettre à produire bio du jour au lendemain, parce que cela prend du temps et qu’il faut pouvoir continuer à nourrir tout le monde. 

Cela varie naturellement en fonction des cultures, du climat, des territoires ou encore des sols. 

Mais il est important que chacun améliore ses pratiques au quotidien, et soit engagé dans une démarche de progrès, envers une agriculture de solution et innovante. Et, c’est cela que nous soutenons chez d’aucy !

                                  Nous pensons qu’il y a autant d’agricultures que d’agriculteurs !

C’est pourquoi notre démarche est globale et inclut l’ensemble des agricultures en progrès et durables. 

Qu’elles soient :

  • biologiques,
  • en conversion au bio,
  • certifiées environnementalement,

Elles reposent toutes sur l’agro-écologie. 

100% de nos agriculteurs certifiés d’ici à 2023 100% de nos agriculteurs certifiés d’ici à 2023

À voir aussi